Découvrir la Costa Brava et les Pyrénées de Gérone pas à pas

La randonnée et le running se conjuguent dans ce cadre majestueux, avec une orographie méditerranéenne unique et la puissance des terres de montagne

Parmi les nombreuses façons de découvrir un territoire aussi extraordinaire que la Costa Brava et les Pyrénées de Gérone, la marche est l’une des plus satisfaisantes. D’autant qu’avec notre tendance actuelle à vouloir faire tout très vite et dans l’instant, marcher acquiert une valeur incalculable puisqu’on a ainsi la possibilité d’apprécier posément les nuances d’un paysage changeant, qui va de la ligne de côte aux abruptes cimes pyrénéennes de près de 3 000 mètres.

Randonnée en mer et en montagne, sur toutes les côtes et pour tous les niveaux, afin de profiter toute l’année d’une grande diversité de paysages et d’un territoire à la longue tradition excursionniste.

C’est également le territoire rêvé pour les runners, qui apprécient l’orographie particulière de la Costa Brava, ainsi que les défis et les pentes raides des Pyrénées. Tout ceci se traduit par des sites idéals pour pratiquer le running, dans un environnement exigeant qui transforme l’effort et les pas parcourus en kilomètres de satisfaction et de grande qualité sportive.

Randonnée toute l’année

Marcher est synonyme de vie, de communion avec le paysage et de liens avec les gens du cru, avec l’environnement naturel que nous offrent chemins et sentiers pour tous les goûts, tous les âges et tous les états de forme. Nous avons à proposer des promenades de quelques minutes et de longues traversées en montagne, des chemins côtiers sinueux qui épousent le littoral de la Costa Brava et d’anciens sentiers de montagne unissant chaînes et hauts sommets.

Sentiers de grande randonnée

Vous les trouverez sous la dénomination GR, qui signifie grande randonnée. Paradigme de la mer et de la montagne, des Pyrénées les plus méditerranéennes, ils sont souvent le fruit de la restauration d’anciennes voies de communication et forment un vaste réseau couvrant l’Europe tout entière. Bien signalisés, ils sont un modèle de durabilité, idéal pour découvrir un patrimoine millénaire et revivre l’esprit des grands explorateurs qui forgèrent les anciennes légendes des Pyrénées de Gérone. Vous les trouverez tous décrits et accompagnés de leurs fiches techniques.

Le GR 92, chemin de difficulté faible-moyenne, épouse tout le littoral géronais et offre des panoramiques extraordinaires sur les calanques et les localités de la Costa Brava et la Méditerranée. Il traverse des sites de grand intérêt naturel tels que les Parcs naturels du Cap de Creus, des Aiguamolls de l’Empordà ou du Montgrí, des îles Medes et du Baix Ter. Son tronçon à travers la région de Gérone peut être parcouru intégralement en une dizaine d’étapes, mais aussi partiellement à partir de n’importe laquelle des localités où il passe.

Le GR 11 est le sentier des Pyrénées, qu’il traverse de bout en bout, de l’Atlantique à la Méditerranée, ou vice-versa par le versant sud, en bordant la frontière avec la France. Il court à une certaine altitude, laissant les sommets au bon vouloir du randonneur. On traverse des paysages d’une exceptionnelle diversité : parages alpins à plus de 2 000 m, comme la Vall de Núria ou le Parc naturel des sources du Ter et du Freser ; des zones abruptes aux vallées profondes couvertes de forêts de chênes et d’yeuses dans l’Alta Garrotxa ; des espaces de transition, comme le Site naturel d’intérêt national de l’Albera, et le Parc naturel du Cap de Creus, où les Pyrénées se fondent avec la mer. Le tronçon qui passe par Gérone peut être couvert intégralement en une douzaine d’étapes totalisant quelques 250 kilomètres, ou bien partiellement depuis n’importe quel point d’accès.

El GR4. Provenant d’un GR européen, ce sentier débute au pont international de Puigcerdà et continue en direction du sud jusqu’à Montserrat. Le secteur géronais est intégralement situé en Cerdagne, qu’il traverse du nord au sud, tout d’abord par la plaine de Céret jusqu’à Alp, avant de s’engager en direction de la station de ski de la Molina et du Col de Pal, d’où l’on bénéficie d’une très belle vue sur les Pyrénées.

Le GR 178 ou Route de Serrallonga, long d’un peu plus de 50 kilomètres, suit les pas du célèbre bandit du xviie siècle dans les massifs des Guilleries et de Collsacabra. Le chemin commence à Santa Coloma de Farners et prend fin au réservoir de Sau, avec une variante qui vous mènera jusqu’au col de la Creu d’en Serrallonga, pour terminer à Sant Hilari Sacalm.

Le GR 1, connu sous le nom de Sentier historique ou Transversal,  débute au site archéologique d’Empúries, sur la Costa Brava, et quitte la région de Gérone là où commence celle du Ripollès. Il court parallèlement au GR 11, mais à travers les pré-Pyrénées.

Le GR 2 naît à la Jonquera, à la frontière française, et sans trop de dénivelés se dirige vers le sud-ouest, traversant des localités de grand intérêt comme Besalú ou Santa Pau. Il pénètre ensuite dans le Parc naturel de la Zone volcanique de la Garrotxa, traverse La Vall d’en Bas et continue à travers le massif de Collsacabra jusqu’au Parc naturel du Montseny.

Le GR 83, connu sous le nom de Chemin du Nord, est un trajet chargé de symbolisme ; c’est en effet la route que des milliers d’exilés fuyant vers la France empruntèrent, début 1939, à la fin de la guerre civile espagnole. Vous pouvez le commencer à Arbúcies, dans le Parc naturel du Montseny, et vous diriger vers le nord en traversant le massif des Guilleries et le Parc naturel de la Zone des volcans de la Garrotxa, où il pénètre dans les Pyrénées en direction de Beget (Ripollès), pour finalement entrer en France.

Itinéraires thématiques pour une déconnexion active

Pour recharger les batteries, se retrouver soi-même et recommencer du bon pied, déconnecter sérieusement est une nécessité. Une excellente façon de rester actif en profitant des vertus d’une vie saine et de randonnées en bonne compagnie consiste à connaître le grand éventail d’itinéraires de proximité qu’offre la région. Vous en trouverez de linéaires et de circulaires, des longs et des plus courts, afin que chacun fasse son choix en fonction de sa motivation et de son envie de marcher. Tous, en revanche, ont un point commun : soyez sûrs que vous serez envahis par un sentiment de bien-être et que vous apprécierez les qualités du chromatisme méditerranéen et des Pyrénées, caractérisées toute l’année par des couleurs spectaculaires et des changements de lumière fascinants, sans compter une cuisine gastronomique exceptionnelle. Alors, faut-il choisir entre la mer et la montagne ? Pourquoi ne pas choisir les deux et vivre doublement ?

L’héritage historique des Voies vertes

Les Voies vertes sont de séduisants chemins de sable compacté qui ont été aménagés, généralement sur le tracé d’anciennes voies de chemins de fer désaffectées. La Costa Brava et les Pyrénées de Gérone totalisent 125 kilomètres de voie verte divisés en quatre routes, qui permettent d’aller à pied des Pyrénées à la mer, sans difficultés et de manière agréable et sûre, en traversant des localités et des sites naturels riches d’héritages d’anciennes civilisations et d’une longue histoire. De multiples interprétations peuvent en être faites en fonction du temps dont vous disposez et de votre envie de marcher.  

La route transfrontalière Pirinexus

La route Pirinexus met à profit les 125 kilomètres de Voies vertes, et en ajoute 226 pour boucler un circuit de 351 kilomètres qui parcourt la presque totalité des comarques de Gérone et les relie à la France. Cet itinéraire transfrontalier circulaire unit des zones naturelles très diverses, des Pyrénées, de l’intérieur et du littoral, et invite à découvrir les villes et villages de pêcheurs de la Costa Brava.

Les chemins historiques d’Itinerànnia

Avec plus de 2 500 kilomètres signalisés, le réseau de chemins Itinerànnia a réhabilité les chemins historiques des comarques du Ripollès, de la Garrotxa et de l’Alt Empordà ; il relie toutes les localités des Pyrénées avec la Méditerranée et vice-versa, et met en valeur leurs atouts naturels et culturels. Comme toujours, vous avez tout loisir d’organiser les routes à votre guise, en choisissant les itinéraires, les lieux de passage, le nombre d’étapes…

Le réseau de chemins du Baix Empordà

Au centre de la Costa Brava, la comarque du Baix Empordà offre un réseau de chemins qui forme un entrelacs de 370 kilomètres idéals pour pratiquer la randonnée. Évidemment, pas besoin de les faire tous, mais vous devez savoir que ce réseau de chemins vous permettra de découvrir la région du nord au sud et d’est en ouest, et qu’en peu de temps vous irez des calanques les plus solitaires aux forêts les plus enchanteresses, ou des principales villes aux petits villages les plus reculés et paisibles.

Le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Le tronçon géronais du Camino de Santiago ou Chemin de Saint-Jacques a une double origine : le parcours qui va du col de Panissars à la Jonquera, et qui prolonge le chemin français ; et celui qui part de Port de la Selva, du côté Méditerranée, avec le monastère de Sant Pere de Rodes, site important de pèlerinage et de visite. Ils se rejoignent à Figueres pour former un seul chemin qui continue en direction de Gérone et de La Vall d’en Bas, entre autres points, et traverse toute la Catalogne, faisant office d’artère principale des multiples chemins historiques de pèlerinage qui convergent vers Saint-Jacques de Compostelle depuis notre région.

La Route du Ter

Cet itinéraire suit le cours de la rivière Ter depuis sa source à Ulldeter, dans les Pyrénées, à plus de 2 200 mètres d’altitude, puis finit à la mer, à Torroella de Montgrí-l’Estartit, au cœur de la Costa Brava. Il traverse une grande partie des régions de Gérone parcourant une grande diversité de paysages : du haut cours du Ter à la mer, après avoir serpenté dans les plaines de l’Empordà. Le long de la route, le randonneur peut observer les éléments culturels, historiques et traditionnels des localités que traverse la rivière, la plus abondante de la région, qui a été des siècles durant un moteur indispensable pour l’industrie et l’agriculture de nombreuses localités.

Les Grands chemins de l’eau, dans la région de La Selva, sont un ensemble d’itinéraires bien signalisés, qui vous permettront de découvrir la richesse naturelle que recèle cette contrée.

La pure émotion des traversées par étapes

Les Pyrénées de Gérone sont le berceau de l’excursionnisme catalan, et leurs anciens sentiers gardent le souvenir d’authentiques prouesses montagnardes. La popularisation de la randonnée a transformé quelques-unes des anciennes routes pyrénéennes, jadis fréquentées par bergers et colporteurs, en itinéraires séduisants que l’on parcourt en plusieurs jours, en faisant généralement halte pour la nuit dans des refuges ou les hébergements que proposent les petits villages qu’elles traversent ; plus de 25 sommets de 2 500 mètres vous y attendent. La cohabitation avec vos compagnons de route et avec d’autres rencontrés en chemin feront de ces étapes autant de souvenirs inoubliables. Voir la nuit tomber en silence derrière les montagnes, bien au chaud dans un refuge, est une expérience qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie.

Serra de Monestirs (65 km)

La Serra de Monestirs est une traversée qui permet de découvrir le patrimoine naturel, historique et culturel du Ripollès. Commençant et finissant à Ripoll, avec le Taga (2 040 m) comme plus haut sommet, elle court à travers la Sierra Cavallera. Les visites facultatives des monastères Santa Maria de Ripoll et Sant Joan de les Abadesses, ainsi que les casse-croutes à base de produits locaux font de cette randonnée une magnifique expérience.

Refuges du Torb (73 km)

Pour ce circuit de haute montagne, qui parcourt les espaces les plus emblématiques des Pyrénées de Gérone et des Pyrénées orientales, nous vous recommandons de prévoir cinq étapes. La route relie le Puigmal (2 910 m) ou la vallée de Núria au Canigou (2 784 m) ou à la vallée de Merialles, à travers des paysages dont vous apprécierez intensément la variété, grimpant des crêtes, parcourant des vallées et coiffant des sommets prisés par les randonneurs, notamment le cirque d’Ulldeter, la vallée de Núria, la vallée de Coma de Vaca, les lacs de Carançà ou le village de Mentet.

Bastions (105 km)

Bastions est une traversée de montagne exigeante qui, débutant et finissant à Ribes de Freser, relie plusieurs localités de la vallée de Ribes avec ses sommets les plus hauts et emblématiques et avec des cimes légendaires des Pyrénées de Gérone, tels que le Puigmal (2 910 m), le Bastiments (2 883 m), le Balandrau (2 585 m) ou le Taga (2 038 m), sans oublier le passage par la vallée de Núria. Nous recommandons de prévoir cinq étapes, dont quelques-unes en haute montagne, mais on peut aussi couvrir la distance en moins de jours en fonction de sa forme physique.

Les Trois Refuges (52 km)

La route des Trois Refuges est un circuit de haute montagne qui relie les vallées de Freser, Bacivers, Carançà et Coma de Vaca, la plupart dans les Pyrénées de Gérone et  une partie en territoire français. Elle unit les trois refuges qui jalonnent l’itinéraire : Coma de Vaca, Ulldeter et Ras de Carançà, itinéraire que nous recommandons de suivre dans cet ordre, et dont le village de Queralbs est le début et la fin. Les randonneurs les plus chevronnés pourront y inclure des sommets tels que le Bastiments, le Gra de Fajol ou le Balandrau, entre autres.

Route des Lacs cachés (73 km)

Cet itinéraire circulaire de haute montagne parcourt les massifs de la Tossa Plana de Lles et du Puigpedrós, les vallées cerdanes de Meranges, de la Llosa et d’Arànser, et la vallée du Madriu, en Andorre. Le long des cinq étapes que nous recommandons de prévoir, la Route des lacs cachés révèle, outre la riche biodiversité des différents sites de montagne qui ponctuent la traversée, près de 40 lacs glaciaires auxquels elle doit son nom. Hébergement en refuges de montagne uniquement.

Collioure-Cadaqués (72 km)

Cette route est l’une de celles qui figurent le plus souvent aux catalogues de randonnée de toute l’Europe en raison de la beauté du paysage et de la relative facilité du parcours. C’est une randonnée en plusieurs étapes où le vignoble est omniprésent, paysage qui a inspiré maints artistes et se caractérise par la lumière particulière qu’acquiert la Méditerranée sur ce tronçon frontalier. Cette route aux mille nuances culturelles est ponctuée de localités historiques que vous rencontrerez au fil des criques et des falaises.  

La Marche du parc (35 km)

La Marche des sources du Ter et du Freser est une traversée de deux jours, organisée par le Parc naturel des sources du Ter et du Freser et les 4 refuges par où elle passe (Corral BlancComa de VacaUlldeter et Els Estudis). Les marcheurs bénéficient de la présence de guides naturalistes spécialisés qui commentent les différents sites qu’elle traverse, et de guides de montagne chargés de garantir à tout moment la sécurité du groupe.

L’expertise des guides professionnels

Vous pouvez faire les randonnées que nous proposons en solo ou accompagné par des guides professionnels des diverses entreprises spécialisées qui opèrent dans la région. Ils contribueront non seulement à assurer votre sécurité le long des itinéraires de haute montagne, mais aussi à approfondir vos connaissances en matière d’interprétation de la nature : vous prendrez plaisir à des expériences uniques, avec des propositions pour tous les niveaux et tranches d’âge, et tous les services pour que vous n’ayez à vous soucier que de profiter de la balade.

Ces professionnels peuvent vous conseiller les diverses formules de randonnée interprétative avec les guides naturalistes qui sont à votre disposition.

Courir vers l’infini entre mer et montagne

Quand des coureurs du monde entier affirment qu’ils s’entraineraient ici toute l’année, il doit y avoir une bonne raison. Et si quelques-uns d’entre eux font de longs séjours dans les Pyrénées de Gérone et sur la Costa Brava pour préparer la saison de courses en montagne, c’est à coup sûr que le cadre naturel leur convient. Oui, ici, vous trouverez l’environnement parfait pour le running, avec une sierra pyrénéenne abrupte et un climat doux en raison de la proximité de la mer.

Des sites de mer et de montagne magnifiques, chargés d’identité et d’authenticité, où l’on peut remonter le temps grâce à l’héritage de l’art roman et des traditions enracinées dans les origines de ce riche terroir, tout en profitant d’une modernité à l’état pur. Associés, ces éléments forment l’espace idéal pour les coureurs de montagne.

La Costa Brava comme les Pyrénées de Gérone sont très prisées pour s’entraîner et profiter du trail running. Le secret est le cadre : un paysage splendide et sauvage, qui lance parfois de tels défis que les pas parcourus se transforment en kilomètres de qualité.

Courir sur la Costa Brava

Les pistes et les chemins du littoral de la Costa Brava sont tout simplement spectaculaires. Vous parcourrez des kilomètres et des kilomètres avec sous les yeux des criques bleu turquoise, savourant le contraste entre les rochers couverts d’une abondante végétation et, en toile de fond, la Méditerranée toujours recommencée. Bien que nous soyons à quelques mètres seulement au-dessus du niveau de la mer, les changements sont constants et garantissent un entraînement complet.

Courir en moyenne montagne

Les environs de Gérone et de Banyoles sont idéals pour s’entraîner à la course. À deux pas des agglomérations, vous trouverez des espaces de moyenne montagne sillonnés de pistes et de sentiers ombragés à travers de petites collines, avec des changements de dénivelés constants, idéals pour l’entraînement fractionné.

Courir en haute montagne dans les Pyrénées de Gérone

Quand la neige fond dans les Pyrénées de Gérone, les cimes de haute montagne du Ripollès et de la Cerdagne sont quelques-uns des paradis que fréquentent les coureurs en montagne.

Vous pourrez vous entraîner sur des itinéraires qui culminent en ascensions alpines pour caresser le ciel à près de 3 000 mètres d’altitude, ou choisir des routines d’entraînement au bord de la mer ou dans des vallées plus aimables comme celles de la Cerdagne, de Camprodon ou de Núria.

Le Parc naturel de la zone volcanique de la Garrotxa, avec près de 40 volcans couverts de végétation, et l’impressionnante Fageda (hêtraie) d’en Jordà est également une option sans égale.

La formule parfaite pour de meilleures performances

La Costa Brava et les Pyrénées de Gérone possèdent la formule pour améliorer les performances sportives : bien s’entraîner et mieux récupérer. Pour le garantir, elles disposent d’installations sportives de dernière génération et d’un environnement naturel dont l’orographie et les conditions climatiques parfaites viennent compléter la préparation physique et la pratique du sport en plein air. Et pour un rendement maximal, la récupération doit être optimale. Vous trouverez des hébergements, des agences réceptives et des entreprises de services spécialisés assurant des prestations spécifiques pour favoriser l’assimilation des entraînements, des clubs et des stations de Trail Running qui dynamisent le secteur et vous procureront connaissances et sorties collectives, notamment le Club Trail Running Girona, le Centre Trail Palamós ou Domini d’Isards, entre autres.

Courses en montagne pour tous les niveaux

Forts d’une longue tradition excursionniste et montagnarde, les Pyrénées et les 220 kilomètres de Costa Brava sont le berceau d’athlètes de montagne renommés dans le monde entier tels que Kilian Jornet, Marc Pinsach, Oriol et Nil Cardona, Tina et Toti Bes, Mònica Fàbrega, Jordi Gamito, Jonathan Romeo, Arnau  Julià ; quelques grands athlètes étrangers comme Caitlin Fielder ou Jess Andrews en ont fait leur site d’entraînement.

Les courses en montagne sont depuis quelques années une modalité sportive en plein essor. Pour les amateurs de ce sport, la Costa Brava et les Pyrénées de Gérone accueillent une multitude d’épreuves, de renommée internationale pour certaines, telles que la Trail del Cap de Creus, la Trail d’Ulldeter, l’Olla de Núria, la Trail Costa Brava, la Cursa de Muntanya de Girona,  la Trail Rocacorba, la Lloret Trail, la Costa Brava Stage Run, la Pyrenees Stage Run, le Marathon des voies vertes ou la Molló Trail, entre autres. C’est également ce territoire qu’Oxfam Intermon a choisi pour organiser l’une des plus prestigieuses courses solidaires par équipes, l’Oxfam Intermon Trailwalker.

Photos: Oriol Batista, Honza Zak, Guillem Casanova, Albert Duch, Olga Ferrés, Artic Outdoor, Vall de Núria et Arxiu d’imatges PTCBG